Présentation
Le Domaine le Roc au coeur de l'AOC Fronton

C’est au coeur de l’ AOC Fronton que le Domaine le Roc- situé entre Garonne et Tarn- produit des vins de forte personnalité mettant en valeur le cépage emblématique de notre appellation : La Négrette.

Depuis plus de 30 ans, notre philosophie est la même : Travailler en bonne intelligence et dans le respect du vivant. Ici pas de label bio, mais une agriculture saine et raisonnée, avec un travail respectueux et sincère guidé par le bon sens paysan et la certitude que la terre ne nous appartient pas.

Jean Luc Ribes, Bluesman à ses heures et responsable de la viticulture trouve ici sa voie : ce sera celle de l’harmonie entre le sol et la vigne. Véritable pionner en matière d’enherbement, l’ensemble des vignes est enherbé dès 1981, et pendant l’hiver, ce sont les moutons du domaine qui paturent dans les parcelles.

Au chai, la philosophie est la même. Les raisins (Négrette, Syrah et Cabernet) sont vendangés à parfaite maturité et font l’objet d’attentions particulières avec pour principal souci,  la concentration. Des cuvaisons longues, et le temps comme allié sont pour nous le gage de la réussite. Le résultat est dans le verre : nos vins ont un fruité incomparable. Ils sont authentiques et généreux.

L’histoire du Domaine Le Roc est celle d’une famille et d’une équipe soudée où chacun trouve sa place. Jean Luc, reprend la propriété familiale en 1981, rejoint par Frédéric et Cathy en 1988, puis par Pierre en 1995.

24 hectares de vignes soignées par Jean-Luc, vinifié avec art
et complicité par Frédéric et Pierre Salama,
le tout sous la bienveillante houlette de Cathy.
frederic-ribes-leroc

Frédéric

Mathématique, biochimie, oenologie, Frédéric Ribes a usé ses fonds de culottes sur les bancs des facultés pour enfin trouver sa voie…
Il sera paysan. Un vrai, de ceux qui donnent à la terre, le loisir de s’exprimer. Un temps président du syndicat de l’appellation, il réussira à exporter les vins de Fronton et défendra la syrah, qui sur les sols particuliers du Roc dévoilent les mêmes qualités que les grandes syrahs du Rhône. Don Quichotte, lancée en 1995 apporte de l’eau à son moulin :
« J’aime son fruité immédiat, ses tanins fins, son subtil équilibre, sa spiritualité… »

cathy-ribes-leroc

Cathy

Elle est le grillon du foyer, la part sensible des vins, la caution féminine du domaine. « Tombée dedans » en rencontrant Frédéric, son mari, Cathy est au coeur d’une équipe soudée par l’amitié, l’amour et l’humour : « je ne suis rien sans eux et vice versa ».
En déchargeant les hommes du Roc, de tout travail administratif, elle gère le commercial… Intuitive et passionnée, elle prend une part active dans les assemblages et se démène pour que ses vins trouvent leur place chez les meilleurs restaurants et cavistes.
Elle aime la Saignée : « c’est un rosé de table, gras et persistant qui se révèle magnifique en bouche. »

jean-luc-ribes-leroc

Jean-Luc

L’aîné des frères Ribes a deux amours : le Roc et le blues. Lorsqu’il n’est pas dans ses vignes, il joue de la musique et chante Brassens. Il quitte  l’école pour travailler sur le domaine familial. Sans expérience, il ne se fait pas tout p’tit pour autant. Il bouleversera même l’ordre établi, en laissant de l’herbe dans sa vigne.
C’était il y a 25 ans, il est alors un pionnier de l’enherbement : « Quand la vigne va, le raisin est beau ». Ainsi lorsqu’il ne gratte pas sa guitare, il griffe sa terre ou se régale du Roc « un vin gourmand et généreux, éternellement jeune ».
Un vin à son image.

pierre-leroc

Pierre

Par un beau matin de 1993, Pierre arrive au Roc… Il cherchait une terre, une aventure à partager. Il manquait un complice aux frères Ribes : « Ce jour-là, ils m’ont dit : on a 5 hectares à planter, si tuviens avec nous on le fait… J’ai dit oui, deux mois plus tard j’étais au domaine. » Depuis, Pierre est le quatrième pilier de l’édifice.
Solide comme un roc, il est l’ami fidèle, aux vignes comme à la cave, car le vin est sa plus belle histoire humaine.
Timide, il devient bavard, dès qu’il parle de la Cuvée Réservée : « un vin qui se boit dans la chaleur des échanges et possède tout ce que j’apprécie dans la vie : la puissance, sans la brutalité. »